Le principal ennemi du fumeur, le déni

le principal ennemi du fumeur, le déni

 » Le déni du risque lié à la cigarette reste votre principal ennemi. « 

Mais qu’est-ce que le déni du fumeur ? Si ce n’est un mécanisme d’adaptation défensif afin de ne pas affronter la réalité de la dépendance à la nicotine.

Lorsque l’on parle de cigarette, on parle uniquement de la nicotine, étrangement l’une des substances les moins toxiques pour le fumeur. Seulement, on omet systématiquement qu’il existe plus de 4 000 substances chimiques toxiques dans la fumée d’une cigarette. Et sachez que plus de 60 de ces produits sont classés dans la catégorie des cancérogènes connus par le Comité International de Recherche sur le Cancer.

Vous avez donc entre 60 et 4 000 bonnes raisons d’arrêter de fumer et de retrouver les bénéfices et avantages d’être non-fumeur(se) ! 

Inhaler régulièrement et pendant des années la fumée de cigarette expose chacune de vos cellules à de puissantes substances chimiques pouvant provoquer cancer, mutations cellulaires, causer des maladies liées au tabac et ainsi augmenter le risque de malformations congénitales.

Des substances chimiques cancérigènes

Certaines de ces substances proviennent de la plante de tabac, d’autres sont ajoutées par les fabricants et une grande partie est engendrée par la combustion lorsque les cigarettes sont brûlés. Ces substances ont des sources multiples, mais elles ont toutes une chose en commun, elles nuisent à la santé de tous ceux qui les fument.
Et certaines de ces substances devraient vous faire pâlir d’angoisse, en voici quelques-unes :

Arsenic :
L’arsenic est présent dans les pesticides qui sont utilisés pour éloigner les insectes des plants de tabac et aussi utilisé dans la mort-aux-rats.

Benzène :
Cet élément pénètre dans les cellules et modifie l’ADN, ce qui engendre des cancers. Vous pouvez le trouver dans l’essence, les colles et beaucoup de pesticides.

Goudron :
Ce produit sert à asphalter les rues, jaunit les dents et laisse des dépôts noirâtres dans les poumons des fumeurs.

Nicotine :
Cette substance chimique se fixe au cerveau et stimule la production de dopamine dans le corps, ce qui a pour effet de créer une sensation de bien-être passager chez les fumeurs. La nicotine n’est pas cancérigène, mais elle est le composant responsable de la dépendance.

Ammoniac :
Cette substance favorise l’absorption de la nicotine dans le corps et augmente ainsi les risques de dépendance. L’ammoniac est présent dans les détergents et les produits désinfectants.

L’acétone qui est un dissolvant, l’acide cyanhydrique qui était employé autrefois dans les chambres à gaz, le monoxyde de carbone qui sort des pots d’échappement de nos voitures et bien d’autres encore…

La fumée de tabac contient également des produits chimiques radioactifs, comme le polonium 210.

Tous ces produits et substances chimiques rendent l’acte de fumer terriblement dangereux. Alors pourquoi ne pas commencer une nouvelle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *